Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02.08.2007

TNT (Transmission de Navets Terrifiants) et la juste mesure des choses

Ce jeudi soir, à 20h50, la chaîne NT1 ne diffusait pas de film de Bergman ou d'Antonioni, mais Le retour des Charlots, réalisé (?) en 1991. Pour contrer ce coup-bas, W9 proposait A nous quatre, Cardinal, toujours avec les Charlots, un classique de 1973. TMC, courageusement, tentait la contre-programmation : Salut l'ami, adieu le trésor, avec Terence Hill et Bud Spencer. Les grands perdants de la soirée se trouvaient alors chez Direct 8, obligés de ne diffuser qu'un téléfilm avec Michel Galabru. Il est vrai qu'ils avaient griller leur plus belle cartouche dimanche dernier en passant On est venu là pour s'éclater, du grand Max Pécas. Pourquoi s'inquiéter du cinéma et de la télévision ? Tout va bien !

Remarquez, il faut rester de temps en temps devant ces films, juste quelques minutes attentives. Sur l'excellent site imdb, il est possible de donner une note (de 1 à 10) à tous les films que l'on a vu. Au printemps dernier, j'ai commencé à le faire. Un soir, je suis tombé à la télévision sur Comment se faire réformer, de Philippe Clair. Dès le lendemain matin, je suis revenu sur le site, j'ai repris mes listes depuis le début et j'ai relevé les notes de tous les autres films... Car je peux vous dire que quelques minutes de Comment se faire réformer, cela vous fait prendre conscience de la juste mesure des choses.

Publié dans Télévision | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Télévision | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.