Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26.02.2008

Sale temps

- Déjà plombée par une présentation affligeante et une ambiance morose, la cérémonie des César 2008 est depuis dimanche l'objet d'une polémique due à la censure d'une partie du texte envoyé par Mathieu Amalric depuis Panama, suite à son prix de meilleur acteur de l'année. Ses propos sur les salles indépendantes et les multiplexes ont été écartés par la production, au prétexte d'une trop grande longueur de la lettre et d'une répétition de la défense des cinémas de proximité déjà faîte par Jeanne Moreau auparavant. Les Cahiers du Cinéma ont publié sur leur site l'intégralité du message que l'acteur leur a fait parvenir. A lire donc ici ce texte qui aurait effectivement fait tâche dans cette réunion familiale.

- Puisqu'il ne fallait pas compter sur les César pour être informé des gros problèmes rencontrés actuellement par les exploitants, je renvoie ceux que cela intéresse vers le site du Collectif National de l'Action Culturelle Cinématographique et Audiovisuelle, où sont expliquées les positions et les difficultés, entre autres, du Méliès de Montreuil et de mon cher Jean Eustache de Pessac.

Publié dans Distribution | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.