Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03.06.2008

Êtes-vous Boormanien(ne) ?

1614527515.jpgL'idée, soufflée récemment par eeguab, de parler de John Boorman me plaît. Une partie de son oeuvre étant bien connue, c'est l'occasion de se pencher sur la carrière du bonhomme.

En gros, j'aime tout Boorman... sauf ses ratages. Et quand il se plante, il ne fait pas semblant. La découverte de Zardoz fut pour moi un grand moment de solitude, ne sachant que faire, rire ou pleurer, devant cet incroyable fatras philosophico-fantastique. Si La forêt d'émeraude impressionne à 14 ans, il ne reste d'autres visions plus récentes qu'un sentiment de balourdise dans la mise en scène et le message. Je ferais les mêmes reproches à cet autre film de jungle qu'est Rangoon.

Ces échecs sont sans doute le prix à payer d'une volonté de toucher à plusieurs genres tout en gardant une ambition très élevée. Le point de non-retour, c'est Resnais à Hollywood et cela donne selon moi le plus grand polar des années 60. Délivrance, plus de trente ans après, garde sa force traumatisante et, sans trop m'avancer, j'imagine que sur la réflexion de l'impossible retour à la nature, il en remontre à cet Into the wild qui fit tant chauffer les claviers de certains bloggeurs au printemps dernier.

Pour peu qu'on ait un peu de rigueur, difficile de rater un film se déroulant sur une île déserte. Avec l'intelligence de Boorman et l'interprétation de Lee Marvin et Toshiro Mifune, on obtient un saisissant Duel dans le Pacifique. Quant à Excalibur, le spectateur réticent à l'heroic fantasy que je suis vous le dit : c'est assez beau et très supérieur aux trois Seigneur des anneaux réunis.

Les deux derniers Boorman n'ont pas été distribués en France (Country of my skull a juste été diffusé sur Canal+), on se demande bien pourquoi. Le plaisir que distillaient les ironiques The General et The tailor of Panama ne laissait deviner aucune baisse de régime du cinéaste. On aurait donc aimé pouvoir juger par nous même ces films mis au placard.

Mes préférences :

**** : Le point de non-retour (1967), Délivrance (1972)

*** : Duel dans le Pacifique (1968), Leo the Last (1970), Excalibur (1981), Hope and glory (1987), The General (1998), The tailor of Panama (2001)

** : -

* : La forêt d'émeraude (1985), Rangoon (1995)

o : Zardoz (1974)

Pas vu : Catch us if you can (1965), L'hérétique (1977), Tout pour réussir (1990), Country of my skull (2004), The tiger's tail (2006)

N'hésitez-pas à me faire part des vôtres...

Publié dans Cinéaste | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : boorman | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

On peut dire que nous sommes assez proches quand à Boorman. Ses ratages sont terribles, ses réussites brillantes. Vous m'inquiétez juste un peu sur Zardoz, La forêt d'émeraude et Rangoon que je n'ai pas revus depuis leur sortie mais dont je conserve un bon souvenir. L'Hérétique, par contre, est un naufrage. Et franchement, je me suis ennuyé ferme à The general.

Juste un bemol sur Point Blank, toujours porté au pinacle que je ne trouve qu'excellent. Je mettrais en avant Deliverance et Excalibur, puis Hope and Glory, Point Blank, Duel dans le pacifique et Rangoon (en espérant que...), puis un cran dessous The taylor of panama pas mal quand même, prouvant que Boorman est l'un des meilleurs pour filmer l'eau. Pas vu les autres.

Écrit par : Vincent | 03.06.2008

Pas vu énormément de films de Boorman, cinéaste qui ne m'a jamais ni attiré, ni séduit.
"Délivrance" est néanmoins fort impressionnant.

Ca donnerait

*** : "Délivrance"

** : "Léo the last" (bon souvenir), "Excalibur" et "La forêt d'émeraude" que je n'ai pas revus depuis une éternité.

* : "L'hérétique" (pas terrible, effectivement!)

Écrit par : Doc Orlof | 03.06.2008

A mon tour d'être inquiété par vos deux commentaires sur "L'hérétique" que j'avais envie de découvrir depuis longtemps.
Vincent, tu as bien sûr raison sur la façon qu'à Boorman, à chaque fois, de filmer l'eau : dans "Délivrance" forcément, mais aussi dans "Excalibur" où il y a ainsi deux ou trois séquences magnifiques et dans "The tailor..." avec cette séquence de baignade entre Pierce Brosnan et Jamie Lee Curtis (souvenir entretenu par l'une des plus belles couves de Positif).
Doc, je pense que tu devrais au moins être sensible à "Duel dans le Pacifique" où Marvin et Mifune, échoués sur une île, rejouent à leur échelle, de façon absurde, la guerre du Pacifique, en ne comprenant rien à ce que l'autre raconte.

Écrit par : Ed | 04.06.2008

Cinéaste que j'ai vraiment mis du temps à apprécier et à comprendre, et qui maintenant commence à me passionner... Etrangement le déclic a été "l'Hérétique" que j'adore personnellement Ed: le cadre de sa franchise et le jeu de Linda Blair ne gache pas la dimension métaphysique et jungienne trés singulière du film. La séquence d'Hypnose est fascinante et c'est incroyable d'avoir proposé un tel truc en blockbuster à l'époque. Superbe zic de Morricone.

Je suis quand même plus circonspect sur ses œuvres plus récentes que je trouve moins réussies à l'exception de "In my Country". Avec ses deux derniers ouvrages, encore un cinéaste qui n'a plus l'honneur des sorties en salle en France!

**** Zardoz, Délivrance, Point Blank
*** L'Hérétique, Hope and Glory, In my Country
** La Forêt d'Emeraude, Le Général
* Excalibur (à retenter), The Tailor of Panama (je trouve trés loin du livre), Rangoon, Tout pour réussir

a voir: Hell in the Pacific, Leo the Last, Catch us if you Can, The Tiger's Tail

Il faudrait que Ciment réedite et mette à jour sont très bon bouquin!

Écrit par : Ishmael | 04.06.2008

Merci Ed de ta proposition.C'est vrai que Boorman est assez difficile à identifier et souvent atypique.De plus ses films sont maintenant très peu distribués en France alors que ceux de...(bref).Assez d'accord sur le fait qu'il y a au moins une catastrophe,le nanardesque Zardoz(enfin à mon avis) mais le reste est souvent très intéressant.
**** Délivrance(le seul film,vu à sa sortie que je n'ai jamais voulu revoir,il est pourtant dans ma cinémathèque.)
*** Excalibur,très intelligent qui n'occulte pas le sombre de la saga arthurienne,et qui va bien au-delà de l'heroïc fantasy.Et aussi Hope and glory,Leo the last bien qu'un peu hermétique et trop précieux.
** Duel...,L'hérétique,Tout pour réussir,Le Général,Le tailleur de Panama
* La forêt d'émeraude(un peu niaiseux),Rangoon
0 Zardoz
Pas vu Le point...,ni les derniers.Vu par contre un télé-film de trois nouvelles d'Ambrose Bierce auquel il a participé et qui était pas mal me semble-t-il.Oublié le titre.
A propos Ed:le pseudo Nightswimming vient-il de la chanson de R.E.M.?

Écrit par : eeguab | 04.06.2008

J'ai beaucoup aimé Delivrance évidemment, Excalibur aussi (où Neil Jordan fait office d'assistant réalisateur, info que seul moi est capable de retenir lol) et je garde un souvenir sympa de La fôret d'émeraudes que je n'ai pas revu depuis l'enfance (et je crois que c'est aussi bien comme ça). Par contre, je le confesse, Duel dans le Pacifique m'a gonflé... (désolé)

Écrit par : neil | 04.06.2008

Ishmael : Merci de me redonner de l'espoir à propos de L'hérétique. Je m'en doutais en lisant ton commentaire mais effectivement, son avant dernier film se retrouve sous les deux titres : Country of my skull/In my country.

Neil : Duel... t'a gonflé ? et bien moi je déteste Neil Jordan ! (Je plaisante. Je ne connais de toute façon que La compagnie des loups, que j'avais plutôt bien aimé d'ailleurs).

Eeguab : Nous avons les mêmes préférences et les mêmes réticences.
Quant à la question subsidiaire, la réponse est oui bien sûr : c'est ma préférée du groupe et je trouvais qu'un "bain de minuit" pouvait avoir des points communs avec une séance de cinéma. La seule chose qui m'embêtait un peu, c'était de choisir un nom anglais pour mon blog, moi qui râle à cause de cette mode de ne plus mettre de titre français aux films étrangers distribués ici. C'est sûr que "bain de minuit", ça le fait moins...

Écrit par : Ed | 05.06.2008

Je précise que "L'hérétique" a ses défenseurs (Ciment, je crois me souvenir) donc rien n'est perdu.
Sinon, "Bain de minuit" c'est pas mal quand même. Ou "Le nageur de minuit" ca fait série B grande époque...

Écrit par : Vincent | 05.06.2008

Bonjour Ed, pour moi Boorman, c'est Excalibur loin devant. Puis Délivrance. J'aime bien aussi The Tailor of Panama. De tous les autres, j'en n'ai malheureusement vu aucun, même pas "Point de non-retour".

Écrit par : dasola | 06.06.2008

Les commentaires sont fermés.