Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19.12.2008

Les meilleurs films de l'année... 1983

Puisque mes notes vont s'écrire en pointillés pendant les fêtes, je vous propose d'établir la liste récapitulative des meilleurs films de l'année... 1983 (en attendant celle de 2008, que vous attendez sans doute tous très fébrilement). L'année 83 donc, bien sûr, celle dont nous avons parlé ici-même chaque mois depuis septembre (dernière évocation : ici). Pour ce faire, je reprends sans vergogne le modèle déposé par le bon Dr Orlof, qui, en début d'année, nous avait invité à dresser nos listes des années 93 à 2001.

Voici donc mes préférences, aujourd'hui (car est-il utile de préciser que cette liste ne reflète en rien les films que j'ai pu aller voir en salles à l'époque, à l'âge de 12 ans ?) :

fannyalexandre.jpg

1- Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman)

2- L'argent (Robert Bresson)

3- A nos amours (Maurice Pialat)

4- Pauline à la plage (Eric Rohmer)

5- Furyo (Nagisa Oshima)

6- A la poursuite de l'étoile (Ermanno Olmi)

7- Honkytonk man (Clint Eastwood)

8- Faits divers (Raymond Depardon)

9- La valse des pantins (Martin Scorsese)

10- Mortelle randonnée (Claude Miller)

 

Si le coeur vous en dit, n'hésitez pas à y aller de votre liste personnelle. En plus de mes dix premiers titres, pour vous rafraîchir la mémoire, je récapitule ci-dessous, de manière évidemment non-exhaustive mais, je l'espère, sans trop d'oublis, les principales sorties françaises de l'année 1983 (Sources : CNC et IMDb).

sanssoleil.jpg

Pas loin des 10 premiers : Sans soleil (Marker), Le sens de la vie (Jones & Gilliam), Vivement dimanche ! (Truffaut), Chaleur et poussière (Ivory), La ballade de Narayama (Imamura).

Le verre à moitié plein : Danton (Wajda), Tootsie (Pollack), Atomic Cafe (Loader & Rafferty), Zombie (Romero), Outsiders (Coppola), Rue Cases Nègres (Palcy), Zelig (Allen), Papy fait de la résistance (Poiré), Garçon ! (Sautet), Boat people (Hui).

Le verre à moitié vide : A la recherche de la Panthère rose (Edwards), Erendira (Guerra), La vie est un roman (Resnais), L'homme blessé (Chéreau), Evil dead (Raimi), La femme de mon pote (Blier), Le retour du jedi (Marquand), Les compères (Veber).

Vus et oubliés (volontairement ou pas) : Le prix du danger (Boisset), Rocky 3 (Stallone), Le verdict (Lumet), Sans retour (Hill), Y'a-t-il enfin un pilote dans l'avion ? (Finkleman), Le dernier combat (Besson), Rambo (Kotcheff), Banzaï (Zidi), Gandhi (Attenborough), Circulez y'a rien à voir (Leconte), L'été meurtrier (Becker), Les prédateurs (Scott), 48 heures (Hill), Tonnerre de feu (Badham), Superman 3 (Lester), Flashdance (Lyne), Octopussy (Glen), Le Marginal (Deray), Jamais plus jamais (Kershner), Un fauteuil pour deux (Landis), Wargames (Badham), Le bal (Scola), Tchao Pantin (Berri).

Et tous les autres, dont je n'ai encore jamais croisé la route : Travail au noir (Skolimowski), Officier et gentleman (Hackford), Antonieta (Saura), La belle captive (Robbe-Grillet), J'ai épousé une ombre (Davis), Le jour des idiots (Schroeter), L'imposteur (Comencini), L'emprise (Furie), La Traviata (Zeffirelli), L'Africain (De Broca), My dinner with André (Malle), L'écran magique (Mingozzi), La petite bande (Deville), Dark crystal (Henson & Oz), Le démon dans l'île (Leroy), Le choix de Sophie (Pakula), Coup de foudre (Kurys), Merry-go-round (Rivette), Cinq jours ce printemps-là (Zinnemann), T'es fou Jerry (Lewis), Le monde selon Garp (Roy Hill), Edith et Marcel (Lelouch), Dans la ville blanche (Tanner), Ténèbres (Argento), Le mur (Güney), Les trois couronnes du matelot (Ruiz), La lune dans le caniveau (Beineix), Histoire de Pierra (Ferreri), La mort de Mario Ricci (Goretta), L'année de tous les dangers (Weir), Jeu de famille (Morita), La palombière (Denis), A bout de souffle made in USA (McBride), Creepshow (Romero), Le justicier de minuit (Thompson), Mon curé chez les Thaïlandaises (Thomas), Equateur (Gainsbourg), Frances (Clifford), Un jeu brutal (Brisseau), Liberty Belle (Kané), Benvenuta (Delvaux), L'ami de Vincent (Granier Deferre), Hanna K. (Costa-Gravas), Vive la sociale ! (Mordillat), Poussière d'empire (Lam Le), En haut des marches (Vecchiali), Un amour en Allemagne (Wajda), La tragédie de Carmen (Brook), Surexposé (Toback), Les Princes (Gatlif), Les cœurs captifs (Radford), Faux fuyants (Bergala & Limosin), La trace (Favre), Vassa (Panfilov).

 

Les habitués se sont peut-être fait la remarque : le Dr Orlof cité plus haut donnait, lui, deux listes à chaque fois, l'une correspondant à ses goûts actuels, l'autre à ceux de l'époque. Je n'ai pour ma part aucun cahier pour m'aider à m'y retrouver mais je veux bien m'exposer et tenter d'établir un classement qui pourrait ressembler à celui que j'aurai pu faire il y a 25 ans. Accrochez-vous, car comme disent les présentatrices de clips R'n'B sur les chaînes musicales : c'est du lourd.

outsiders.jpg

1. Outsiders / 2. Le retour du jedi / 3. Rocky 3 / 4. Octopussy / 5. Wargames / 6. Le Marginal / 7. Tonnerre de feu / 8. Les compères / 9. Flashdance / 10. Papy fait de la résistance

Je vous avais prévenu.

A vous de jouer...

Publié dans Flashback | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Tiens, je vais y réfléchir, même si je n'ai vu aucun de ces films au moment de leurs sorties (je devais avoir un an de moins que toi!). En revanche, je pense que mon classement actuel sera assez similaire au tien (a priori, nous aurons cinq films en commun mais...suspense!)

Écrit par : Dr Orlof | 22.12.2008

J'ai bien aimé les N° 2 3 4 5, les autres je ne les ai pas vus.

Dans les outsiders je garde un bon souvenir de Vivement dimanche, et assez bon de Danton.

Je vois que vous n'avez pas apprécié La Vie est un roman de Resnais qui m'a laissé un bon souvenir! mais le revoir maintenant, qu'en penserais-je?
Travail au noir, il faut le voir.

J'ai épousé une ombre et La Lune dans les caniveau ne sont pas excellents loin de là mais m'ont donné envie de lire les romans correspondants ( qui sont bien meilleurs).

Écrit par : dominique | 22.12.2008

Doc : j'attends ça...

Dominique : Travail au noir est l'un de ceux que j'aimerai vraiment découvrir. Quant à La vie est un roman, je n'avais effectivement pas du tout aimé ça (il y a une dizaine d'année je pense). Pour moi, c'est l'une des deux "impasses" de l'oeuvre de Resnais, l'autre étant I want to go home.

Écrit par : Ed | 24.12.2008

Bonjour Ed,
Je ne suis pas un grand fan des années 80, bien que cette décennie ait fourni certains de mes films préférés, notamment en 1982 (Blade Runner que j'ai vu plus tard) et 1983. De 1983, je citerai donc le Big Bang de ma cinéphagie, par là où tout a commencé : ZOMBIE, que j'ai vu en vidéo. Un film que j'ai du voir deux cents fois. Un autre énorme choc : Evil dead.
Cette année là, il y eut aussi Le retour du Jedi, L'année de tous les dangers (un film sur et en Indonésie, çà ne se boude pas et la musique culte), Ténèbres, et quelques comiques français : Les compères, Banzai, que j'aime bien revisionner de temps en temps.

Écrit par : Rom | 26.12.2008

Merci pour la contribution, Rom.
Je ne suis pas plus attiré par les années 80 qu'une autre décennie (quand on cherche bien, on trouve des pépites à chaque époque), mais j'ai choisi de partir de là, 1983, pour deux raisons très simples : 1) 25 ans, ça sonne bien 2) ça correspond à mes premières émotions cinématographiques.
Contrairement à pas mal de gens, mon adolescence n'est pas passée par la case "films d'horreur" en vidéo. J'ai donc découvert Zombie et Evil dead par exemple, bien plus tard. J'avais bien aimé le premier, beaucoup moins le second.

Écrit par : Ed | 26.12.2008

Je n'ai pas mes carnets avec moi mais, si je m'en tiens à ce qui était sorti, et dont je garde un souvenir fort, ça devrait donner cette liste sans ordre de préférence :

Furyo (Nagisa Oshima)
Vivement dimanche ! (Truffaut),
Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman)
Le sens de la vie (Jones & Gilliam)
Danton (Wajda)
Zelig (Allen)
Le retour du jedi (Marquand)
Le dernier combat (Besson)
48 heures (Hill)
Vive la sociale ! (Mordillat)
Les prédateurs (Scott),
La lune dans le caniveau (Beineix)
L'année de tous les dangers (Weir)

Il y a quelques titres que je m'étonne de ne pas trouver, je vérifierais l'an prochain (aha). Si je devais modifier la liste avec les films que j'ai vu depuis, il y aurait certainement le Argento « Ténebres », "Evil dead" bien sûr, « Dark crystal » qui est une petite merveille d'animation et le « Sans retour » de Hill découvert enfin cette année qui remplacerai « 48hrs ». Le Jedi a mal vieillit et serait recalé. Mis à part le Truffaut, le Oshima et le film des Pythons, je n'ai pas revus les autres depuis très longtemps, je ne sais pas ce que j'en penserais aujourd'hui surtout pour ce qui était du nouveau cinéma français qui me séduisait plutôt à l'époque (j'étais un défenseur acharné du Beinex et de Victoria Abril sur sa balançoire). J'ajoute que j'ai aussi un bon souvenir des deux films de Badham.

Écrit par : Vincent | 31.12.2008

Vérifie, Vincent, et n'hésite pas à repasser pour me corriger.
A nouveau, je précise bien que je tiens compte des dates de sortie en France. Par conséquent (éternel problème de la datation des films), des oeuvres auxquelles ont appose parfois le sigle 1983 n'apparaissent pas ici, comme "Scarface", "Rusty James", "A mort l'arbitre" etc... (tous sortis en début d'année 1984).

Sinon, par curiosité, j'aimerai découvrir un jour "La lune dans le caniveau". Trop jeune à l'époque pour m'intéresser à la polémique autour de celui-ci, c'est le suivant bien sûr, "37°2", que je pris de plein fouet (mais je ne veux pas le revoir, par crainte de trouver ça mauvais).

Écrit par : Ed | 01.01.2009

Les commentaires sont fermés.