Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.02.2009

Interlude (JLG meets LR)

Tombé sur cet hommage à la Nouvelle Vague en me bricolant une playlist sur YouTube (voir dans ma colonne de droite) :

- Musique : Ma femme américaine, ébouriffant morceau des Little Rabbits (meilleur groupe de rock français du monde, sur disque et sur scène, jusqu'à la séparation de 2005), extrait de l'album La grande musique (2001).

- Mise en image : Clip bien fichu et assez inventif, réalisé en 2006 par quelques étudiants au goût certain.

Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : godard, little rabbits | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Assez marrant ce retour à l'envoyeur, puisque les LR ne se sont jamais cachés d'avoir beaucoup emprunté à l'esprit des dialogues de la nouvelle vague pour écrire leurs paroles. Gaëtan Chataignier a réalisé beaucoup de vidéos (pour ses groupes, Katerine ou Dominique A) mais je ne suis pas sûr qu'il ait carrément tenté le pastiche Nouvelle Vague... Est-ce qu'il y a d'autres clips dans ce genre qui te reviennent en mémoire ?

Écrit par : Joachim | 20.02.2009

Tu as raison par rapport aux clips dirigés par Chataigner, pour ce que j'en connais, je n'y vois pas vraiment d'emprunts ou de clins d'oeil à la Nouvelle Vague. Quand c'était pour les Little Rabbits, c'était peut-être pour ne pas être redondant. Peut-être aussi que l'inspiration NV touche essentiellement Federico Pellegrini, le chanteur et parolier principal. Dès le deuxième album du groupe, qui date de 92/93, on trouve un extrait d'A bout de souffle (Belmondo : "Si vous n'aimez pas la mer...") en ouverture d'une des chansons, alors que leur style était alors à la pop anglaise énergique, loin des sonorités groovy du dernier disque.
En ce qui concerne le petit film, je le trouve très réussi. Dans les limites de l'exercice (et des moyens), il fait preuve d'invention, même lorsqu'il s'agit de "meubler" entre deux couplets. J'adore les quelques secondes ou la caméra recule pour cadrer la démarche de la fille. Comme quoi, des fois, il suffit de trois fois rien pour faire passer quelque chose...

Écrit par : Ed | 20.02.2009

Ah, je ne m'y connais pas beaucoup en rock mais "la grande musique" est un CD que j'ai beaucoup fait tourner. Mais bon, dans le genre, je crois que je préfère quand même des groupes comme Noir désir ou Dionysos...(en fait, je ne connais pas les autres albums des LR)

Écrit par : Dr Orlof | 21.02.2009

Mon véritable tournant musical, je l'ai pris en 1989, au lycée, grâce à deux disques : "Doolittle" des Pixies et "Veuillez rendre l'âme" de Noir Désir (dont j'allai alors suivre les aventures pour les années à venir "à domicile" puisque bordelais). En revanche, je n'aime pas tellement Dionysos.
A l'autre bout de la carrière des Little Rabbits, je te conseille leur autre chef d'oeuvre, leur premier album "Dans les faux puits rouges et gris", très différent (chanté essentiellement en anglais et rivalisant avec les meilleurs disques d'excités de la pop de là-bas : Woodentops, James, Housemartins etc...).

Écrit par : Ed | 21.02.2009

Les commentaires sont fermés.