Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13.11.2012

L'absence d'Amour

J'étais entré dans la salle programmant le dernier film de Michael Haneke avec l'espoir, sincère, d'y trouver de quoi le défendre, en particulier face à ceux de mes camarades blogueurs qui le rejettent, en opposition à une presse quasi-unanime. Or je me suis vite rendu à l'évidence : Amour serait pour moi un calvaire jusqu'au bout. Pire, le film m'a découragé. Découragé d'écrire, comme aucun ne l'avait fait depuis la naissance de ce blog. J'ai ainsi décidé de m'épargner l'effort d'articuler entre eux les mots et expressions, inévitables en pareille occasion, que sont "misanthropie", "manipulation", "intimidation", "humiliation", "naturalisme spectaculaire", de passer outre une argumentation qui m'entraînerait vers un débat que je n'ai aucune envie de mener et de ne pas ajouter de propos redondants concernant un film qui a déjà été amplement commenté ailleurs. Bref, je vais rapidement passer à autre chose.

Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : haneke | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Masochiste va !

Écrit par : fredMJG | 13.11.2012

Content que tu aies aimé !

Écrit par : Miroslav Klose | 14.11.2012

Fred : Non. Courageux ! :)

Miroslav : Vous devez avoir du mal avec le français car je n'ai pas aimé le film. Mais, comme vous êtes allemand, c'est compréhensible. A part ça, tout va bien à la Lazio ?

Écrit par : Edouard | 14.11.2012

Ton un avis est plus Cahiers du Cinema que Positif. Tu dois lire leur recent critique, il est vraiment bon. Il prefere Herzog's "Into the Abyss".
Et j'aime bien comment les Cahiers a utilizer leur couverture pour agaser la line Hanakien/Positif, et leur couverture est aussi un reponse aux critique de Bernard Chardère dans son recent bloc-note.

Écrit par : David D. | 14.11.2012

Je suis d'accord avec David : l'ensemble des "Cahiers" sur Haneke est vraiment très bon (avec un bel article de notre ami Joachim). Il mérite le coup d’œil.

Écrit par : Dr Orlof | 15.11.2012

David D. : "Plus Cahiers du Cinema que Positif" ? Ne le dis pas trop fort, ma réputation risque d'en prendre un coup... :)
Pour le choix de couverture des Cahiers, je pense que c'est avant tout pour se démarquer de toute la presse française qui s'est agenouillée devant "Amour". De même, pour le retour à une photo de film, la remarque de Chardère n'a pas dû être très déterminante. En revanche, les réactions très négatives d'une partie de leurs propres lecteurs face aux couvertures imaginées par Julia Hasting ont certainement provoqué ce changement.

Doc : Oui, maintenant que je me suis fait mon opinion, il faudrait que lise le numéro. C'est que je manque de temps et qu'en ce moment, je ne suis ni Cahiers ni Positif mais Revue du Cinéma.:)

Écrit par : Edouard | 15.11.2012

Je n'ai pas encore vu Amour, mais comme le souligne David, la critique dans les Cahiers est vraiment très bonne, très bien menée et très bien écrite. J'Attends de voir le film avant de savoir où trancher dans les débats autour...

Écrit par : Oriane | 02.12.2012

Pour le texte des Cahiers, c'est raté pour moi, le numéro de décembre ayant pris la place dans les kiosques (celui-là, je l'ai acheté par contre).

Écrit par : Edouard | 03.12.2012

Les commentaires sont fermés.