Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22.02.2008

Êtes-vous Truffaldien(ne) ?

4ca5d6101626b8cad14406d3569953ff.jpgEn cette soirée de Césars, pourquoi ne pas se pencher sur le recordman de 81, celui qui depuis 25 ans a pris un peu la place de Renoir comme Père du cinéma français, celui que tout nouveau réalisateur "sensible" se doit d'évoquer, celui dont les formules doivent être connues sur le bout des doigts par nos grands critiques ("le train dans la nuit", "le cinéma plus harmonieux que la vie", "faire faire des belles choses à de jolies femmes", tout ça...), celui qui peut rassembler tout le monde puisqu'il a violemment fustigé la vieille garde pour plus tard s'en rapprocher : notre Saint François.

Bon, sans ironie, faut dire que Truffaut, dans l'ensemble, c'est quand même pas mal. Mes préférences à moi, sans surprise pour les deux meilleurs :

**** : Les 400 coups (1959), Jules et Jim (1962)

***: Tirez sur le pianiste (1960), La peau douce (1964), Baisers volés (1968), L'enfant sauvage (1969), Deux anglaises et le continent (1971), La nuit américaine (1973), L'argent de poche (1975), L'homme qui aimait les femmes (1976), Le dernier métro (1980), La femme d'à côté (1981), Vivement dimanche (1983)

** : La mariée était en noir (1967), La sirène du Mississippi (1969), Domicile conjugal (1970), L'histoire d'Adèle H (1975)

* : Fahrenheit 451 (1966)

o : La chambre verte (1978)

Pas vu : Une belle fille comme moi (1972), L'amour en fuite (1978)

Si ça vous dit, à vous de commenter...

Publié dans Cinéaste | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : truffaut | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Il est de bon ton aujourd'hui, chez certains internautes, de dire pis que pendre du pauvre Truffaut. Je vais donc y aller franco :

**** : La chambre verte, Les deux anglaises et le continent, la femme d'à côté, La peau douce, les 400 coups, le dernier métro, l'homme qui aimait les femmes

*** : L'enfant sauvage, Vivement dimanche!, Baisers volés, domicile conjugal, l'amour en fuite, Jules et Jim, l'argent de poche, l'histoire d'Adèle H, la sirène du Mississipi, Tirez sur le pianiste, la nuit américaine.

** : La mariée était en noir, Fahrenheit 451, Une belle fille comme moi

Oui, je suis très truffaldien et son cinéma est mieux que "pas mal". Je vois que nous avons une grosse divergence autour de "la chambre verte" que je considère comme l'un de ses films les plus bouleversants et les plus secrets.
Bien amicalement

* : -

° : -

Écrit par : Dr Orlof | 22.02.2008

Au début quand j'ai vu ton titre, je me suis dit : "oui, je suis truffaldien totalement, tendrement, tragiquement". En réalisant le classement je me suis rendu compte que j'en ai encore beaucoup à connaitre de sa filmo en fait.

***** : La femme d'à côté (1981) (je rajoute un 5 étoiles tellement je l'aime :) )

**** : Le dernier métro (1980)

***: Tirez sur le pianiste (1960), Jules et Jim (1962), La mariée était en noir (1967), La nuit américaine (1973), L'histoire d'Adèle H (1975), L'homme qui aimait les femmes (1976), Vivement dimanche (1983)

** : La peau douce (1964), Fahrenheit 451 (1966), Deux anglaises et le continent (1971)

* : La chambre verte (1978)

Vu il y a trop longtemps : Les 400 coups (1959)

Pas vu : Baisers volés (1968), La sirène du Mississippi (1969), L'enfant sauvage (1969), Domicile conjugal (1970), L'argent de poche (1975), Une belle fille comme moi (1972), L'amour en fuite (1978)

Écrit par : neil | 23.02.2008

Très truffaldien pour ma part je crois...

**** La Chambre Verte (un de mes 10 films préférés tout court), Tirez sur le Pianiste, La Peau Douce, Fahrenheit 451

*** Les deux anglaises et le continent, Les 400 coups, La mariée était en Noir, Baisers Volés, La femme d'à Côté, La sirène du Mississipi, L'Enfant sauvage

** Jules et Jim, Vivement Dimanche, La Nuit Américaine, Domicile Conjugal, l'Homme qui aimait les Femmes

* l'argent de Poche, L'Amour en Fuite, Le Dernier metro

Pas vu: Adele H, Une belle fille comme moi

Écrit par : Ishmael | 23.02.2008

C'est encore confirmé par ces commentaires, "La chambre verte" est décidément le film qui divise lorsque l'on parle de Truffaut. Personnellement, c'est le dernier en date que j'ai vu. Je l'ai trouvé extrêmement rigide, tant dans l'interprétation que dans la mise en scène et la présentation de ce culte m'a insupporté.
Sinon, quand je dis que son cinéma est "pas mal", c'est juste une provoc bien facile envers une personnalité qui apparaît souvent intouchable. Je suis de toute façon moi aussi, assez Truffaldien.

Écrit par : EdSissi | 24.02.2008

Personnellement très,top,tru-ffaldien.Les classer me paraît un peu hasardeux.
Disons
**** Les 400 coups mais les 5 Doinel ont tous beaucoup de charme.
*** Jules et Jim,L'homme qui aimait les femmes,La nuit américaine,La chambre verte,film infiniment fidèle et qui irrite peut-être pour ça,Fahrenheit que Truffaut à mon avis était le mieux placé pour adapter.Peut-être lui reproche-t-on son anglicité.
** Le reste de la saga Doinel y compris L'amour à 20 ans,pour sa parfaite cohérence et JPL,L'argent de poche,Tirez sur le pianiste,Le dernier métro,La peau douce
* L'histoire d'Adèle H.La femme d'à côté.

Je n'aime guère La Sirène ni La mariée.Pas vu ou peu de souvenirs des autres.

Écrit par : eeguab | 24.02.2008

Le bon dr Orlof sera rassuré, nous voici donc entre amateurs de l'oeuvre du grand François. Sans vouloir rivaliser de superlatifs, il est mon metteur en scène français préféré, avant même Renoir tellement je me sens proche de sa vision du cinéma et des femmes.
J'ai vu tous ses films, courts métrages compris, sauf "Une belle fille comme moi". Difficile de mettre une hiérarchie là-dedans. J'ai une tendresse toute particulière pour "La sirène du Mississipi" plus beau film sur Catherine Deneuve et "la nuit américaine" plus beau film sur le cinéma, ensuite pour "La peau douce", "Les mistons", "La chambre verte", "L'enfant sauvage", "La femme d'à côté", "l'homme qui aimait les femmes", arrêtez moi, ils vont tous y passer !
J'ai des réserves (quand même) sur "Fahrenheit 451", raté mais très belle dernière scène et sur "l'histoire d'Adèle H.". "L'amour en fuite" est charmant, mais le plus faible de la série Doinel.

Écrit par : Vincent | 25.02.2008

Les courts métrages ("Les mistons", "L'amour à vingt ans") je les connais, mais je ne m'en rappelle pas assez bien. D'ailleurs, l'ensemble des films de Truffaut, je les ai vu dans leur grande majorité une seule fois et il y a bien longtemps (c'est l'un des cinéastes par lesquels on "commence" en général). Pour rester dans les comparaisons, je reste quand même plus ébloui par le Renoir des années 30. Et pour les contemporains de Truffaut, mon goût me porte plus vers Resnais. Disons que pour moi, l'oeuvre de Truffaut est plus régulière, plus homogène, mais celle de Resnais comporte plus de pics. Je ne dirai donc pas que c'est mon cinéaste français préféré, mais l'un des meilleurs sans aucun doute.

Écrit par : EdSissi | 25.02.2008

Outre la passion ou le rejet pour "la chambre verte", je remarque la difficulté de voir "Une belle fille comme moi" pour les commentateurs. Je l'ai vu mais comme tout le monde, c'est le dernier Truffaut que j'ai pu découvrir et il est rarement diffusé (remarque, c'est normal : c'est un film mineur)
J'oublie aussi "Tire au flanc 62" qu'il a coréalisé avec Claude de Givray mais que je n'ai jamais vu (par contre, j'aime aussi beaucoup ses courts)

Dernière remarque : je suis d'accord avec EdSissi sur Resnais, que je considère aussi comme un plus grand cinéaste que Truffaut (et le fait d'avoir revu il y a peu l'admirable "je t'aime, je t'aime" m'incite à confirmer ce choix...)

Écrit par : dr Orlof | 25.02.2008

Les commentaires sont fermés.