Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08.01.2013

Demain sort en salles...

... un film dont tout le monde dira pis que pendre.

Alors, si vous souhaitez (ré-)entendre un autre son de cloche, c'est ICI.

paradisamour.jpg

Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : seidl | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

En fait, la critique est certes partagée mais plutôt bienveillante pour ce film qui m'a l'air assez épouvantable. Mais peut-être que je fais désormais une allergie aux films de cinéastes autrichiens dont les titres comportent le mot "amour".

Écrit par : dr orlof | 09.01.2013

Détrompez-vous, Doc : c'est un excellent film, qui n'a rien à voir avec quelque Hanekonnerie que ce soit. Si je trouve le temps, je viendrai défendre ce "Paradis : amour", ici ou ailleurs. L'article exécrablement arrogant signé Tessé dans les Cahiers du cinéma, encore une fois à côté de la plaque après leur attaque minable contre "Michael" de Schleinzer, autre récente réussite autrichienne, m'a mis en boule... Mais j'attends de voir les deux films suivants de la trilogie. S'ils sont aussi passionnants que celui-là, cette oeuvre risque bien d'être l'événement de l'année...

Écrit par : Griffe | 09.01.2013

J'en ai vu une bonne partie à l'étrange festival et je suis partie en courant !
donc, non. Je n'en verrai pas la fin et cela ne me dérange aucunement

Écrit par : fredMJG | 09.01.2013

Le series Amour de Seidl vas etre un trilogie, un autre avec la fille et l'autre avec la soeur (celui ou elle depose la fille au debut). J'aime ce que vous diser, "C'est l'histoire d'un rapport vicié, celui existant entre le Sud et le Nord." Mes pour moi je ne la pas aimer, ses genre de film austrien severe ne son pas pour moi. La femme est c'est amies etait trop affreux et comme Seidl critiquer leur comportement avec le sex tourisme, il le exploiter lui meme avec le sale dance a la fin. Pas de vraies lesson mes le meme miserablisme pour tout le film.
Par contre, je souvien il y avait un vraiment mignon singe!

Écrit par : David D. | 09.01.2013

En se basant sur le référencement critique d'allociné, on voit bien quand même que la fracture est nette et que, comme il fallait s'y attendre, une bonne moitié (dont Tessé, Kaganski, Guichard) est loin d'être bienveillante et réagit violemment en parlant d'abjection, de cynisme etc.
Je n'ai pas vu "Michael", que défendait Griffe l'an dernier, mais il me semblait que ce film, descendu en flèche par la critique, prenait en quelque sorte "pour les autres", les Haneke, Hausner, Seidl, quels que soient leurs mérites respectifs.
De ces trois-là, Seidl me semble le plus intéressant, et de loin (après avoir vu ses trois films de fiction). J'attends donc moi aussi avec impatience la suite de cette trilogie. De même que je vais essayer de visionner ses premiers documentaires, assez réputés.

Écrit par : Edouard | 09.01.2013

Bonsoir Ed, pas encore vu mais pourquoi pas? Je n'ai pas de jugement a priori. Bonne soirée.

Écrit par : dasola | 17.01.2013

Bonsoir dasola. Oui, pourquoi pas ? Il faut juste savoir un peu à quoi s'attendre, au risque de se braquer dès les premières minutes.

Écrit par : Edouard | 17.01.2013

Les commentaires sont fermés.