Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18.04.2010

Cahiers du Cinéma vs Postif (1984)

Suite du flashback.

 

cdc359.jpgPOS276.JPG1984 : La consultation des couvertures et des sommaires de l'année permet de découvrir une nouvelle fois de nombreux points de convergence entre les deux revues rivales. A l'occasion des sorties de leurs films respectifs, Maurice Pialat, Philip Kaufman, Francis Ford Coppola (Rusty James), Sergio Leone, Wim Wenders, Jerzy Skolimowski, Milos Forman, Michael Radford se voient gratifiés de chaque côté d'un entretien et/ou d'une étude en bonne place.
Les Cahiers publient les propos de Georges Rouquier (Biquefarre), de Jacques Doillon (La Pirate), de Michel Serrault, de James Stewart, de Jane Birkin, de Catherine Deneuve et du directeur de la photographie Giuseppe Rottuno. Charles Tesson écrit sur Sacha Guitry, Pascal Bonitzer sur Frank Capra. A la fin de l'année, sont publiés plusieurs papiers relatant les tournages des films de Paul Schrader, Jacques Rivette, Eric Rohmer, Jean-Marie Straub, Youssef Chahine, Claude Chabrol et Jean-Luc Godard. Enfin, on note une rencontre Garrel-Carax.
Pendant ce temps, Positif fait le point sur le cinéma britannique contemporain, rend hommage à Robert Aldrich et George Cukor, organise une nouvelle "Semaine" (présentant, entre autres films inédits, Angelo, my love de Robert Duvall et Le Sud de Victor Erice), concocte un dossier Fellini (Et vogue le navire) et des ensembles sur Preston Sturges, Alfred Hitchcock, Douglas Sirk et Fritz Lang. Hubert Niogret présente Mikio Naruse, Robert Benayoun s'entretient avec Woody Allen (à propos de Broadway Danny Rose), Vincent Amiel s'intéresse aux vidéo-clips. La revue publie un long échange entre Marcel Ophuls et Jack Lang, alors ministre de la culture. Au-dessous du volcan de John Huston, Nostlaghia d'Andreï Tarkovski et Maria's lovers d'Andreï Konchalovsky font également partie des films défendus.

Janvier : A nos amours (Maurice Pialat) & Prénom Carmen (Jean-Luc Godard) (Cahiers du Cinéma n°355) /vs/ Nuages flottants (Mikio Naruse, Positif n°275)

Février : Fenêtre sur cour (Alfred Hitchcock, C356) /vs/ Meurtre dans un jardin anglais (Peter Greenaway, P276)

Mars : A mort l'arbitre ! (Jean-Pierre Mocky, C357) /vs/ Polar (Jacques Bral, P277)

Avril : L'étoffe des héros (Philip Kaufman, C358) /vs/ Carmen (Francesco Rosi, P278)

Mai : Il était une fois en Amérique (Sergio Leone, C359) /vs/ Un dimanche à la campagne (Bertrand Tavernier, P279)

Juin : Paris, Texas (Wim Wenders, C360-361) /vs/ Under fire (Roger Spottiswoode, P280)

Eté : --- /vs/ Le succès à tout prix (Jerzy Skolimowski, P281-282)

Septembre : "Made in Hong-Kong" (Zu : les guerriers de la montagne magique, Tsui Hark, C362-363) /vs/ Paris, Texas (Wim Wenders, P283)

Octobre : Les nuits de la pleine lune (Eric Rohmer, C364, ) /vs/ L'amour à mort (Alain Resnais, P284)

Novembre : Amadeus (Milos Forman, C365) /vs/ Amadeus (Milos Forman, P285)

Décembre : Stranger than Paradise (Jim Jarmusch, C366) /vs/ 1984 (Michael Radford, P286, )

 

cdc366.jpgPOS285.JPGQuitte à choisir : Forman et Wenders font logiquement le doublé et l'équilibre se fait entre Naruse et Hitchcock, Pialat et Bral, Jarmusch et Greenaway, Rohmer et Resnais, Kaufman et Radford. Pour moi, s'équilibrent aussi, en milieu de tableau le Mocky et le Tavernier, et en bas de l'échelle, le Tsui Hark et le Rosi. Même Godard et Skolimowski pourraient être mis en vis-à-vis (je ne connais ni l'un ni l'autre de leurs titres de l'année). Alors quoi, match nul ? Non, car Positif a commis en juin l'impardonnable faute de goût de mettre en couverture l'estimable Under fire à la place du chef d'œuvre de Leone. Allez, pour 1984 : Avantage Cahiers.

 

A suivre...

Sources : Calindex & Cahiers du Cinéma

Publié dans Revue | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cahiers du cinéma, positif | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Je suis de retour :)

Janvier : Match nul (très bons choix des deux côtés)
Février : C- J'aime beaucoup le Greenaway mais avec Hitch de l'autre côté...
Mars : C- Ça fait malheureusement longtemps que Mocky n'a plus fait la couverture d'un magazine cinéma!
Avril : C- Je n'ai pas vu "l'étoffe des héros" mais j'ai tellement détesté la "Carmen" de Rosi que je doute qu'on puisse faire pire!
Mai : C- Léone contre Tavernier : LOL !
Juin : C- Est-ce que Michel Ciment avait fumé un joint ce mois-ci?
Eté : Nul
Septembre : P- Pas vu "Zu" mais 'Paris, Texas' est immense
Octobre : Match nul. J'aime énormément les deux films
Novembre : Match nul
Décembre : C- Pas vu le Radford mais Jarmusch est resté.

Nous sommes d'accord : victoire écrasante des "Cahiers" : 6 à 1

Écrit par : Dr Orlof | 06.04.2011

Il faudrait enquêter pour savoir ce qu'il s'est passé à la rédaction de Positif lors de la préparation du numéro de juin...
Underfire n'est pas un mauvais film, mais tout de même, le Leone... C'est d'autant plus étonnant que, à l'intérieur du numéro, on trouve une critique élogieuse, un entretien avec le cinéaste et un texte signé par lui-même ! Sans compter qu'il aurait pu décrocher là sa première couverture de Positif...

Sinon, victoire un peu moins "écrasante" des Cahiers pour moi, mais victoire quand même :
N/N/P/C/C/C/?/P/N/N/C = 4 à 2

Écrit par : Edouard | 07.04.2011

Les commentaires sont fermés.