Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10.03.2010

Cahiers du Cinéma vs Positif (1983)

Suite du flashback.

 

cdc346.jpgPOS264.JPG1983 : Année de consensus, nonobstant Garrel et Godard.
Les deux films élus en janvier s'étaient déjà retrouvés l'un et l'autre en couverture courant 82, Travail au noir sur celle de Positif et Identification d'une femme sur celle des Cahiers. Plus tard, Fanny et Alexandre est aussi un amour partagé. Quant à Raoul Ruiz, un numéro spécial des Cahiers lui est consacré en mars avant que Positif ne concocte un dossier autour de son œuvre en décembre. Sans bénéficier de "doubles couvertures", La valse des pantins, Boat people, A nos amours et la redécouverte chinoise Les anges du boulevard sont largement étudiés dans Positif alors que T'es fou Jerry et La ballade de Narayama le sont dans les Cahiers. Dans les deux revues apparaissent également au sommaire des textes ou des entretiens liés à La vie est un romand'Alain Resnais, Furyode Nagisa Oshima et Poussière d'Empire de Lâm Lê.
Aux  Cahiers, les autres principaux écrits portent sur Mikio Naruse, André Bazin, le "cinéma d'auteur" et Carl Dreyer. La revue publie un entretien avec Gilles Deleuze à l'occasion de la parution de L'image-mouvement, ainsi qu'avec Isabelle Adjani. En face, Positifchoisit de rencontrer une autre actrice, Shelley Duvall. La revue propose un dossier Billy Wilder, un hommage à Bunuel, un entretien avec Ennio Morricone, un ensemble sur la science-fiction et un coup d'œil sur le cinéma français (du droit d'auteur aux femmes réalisatrices). 1983 est également l'année d'un retour sur D.W. Griffith, au centre de plusieurs numéros de l'une et l'autre des deux revues.

Janvier : Travail au noir (Jerzy Skolimowski, Cahiers du Cinéma n°343) /vs/ Identification d'une femme (Michelangelo Antonioni, Positif n°263)

Février : L'enfant secret (Philippe Garrel, C344) /vs/ Sans soleil (Chris Marker, P264)

Mars : Les trois couronnes du matelot (Raoul Ruiz, C345) /vs/ Tootsie (Sydney Pollack, P265)

Avril : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, C346) /vs/ L'écran magique (Gianfranco Mingozzi, P266)

Mai : La valse des pantins (Martin Scorsese, C347) /vs/ Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman, P267)

Juin : L'argent (Robert Bresson, C348-349) /vs/ T'es fou Jerry (Jerry Lewis, P268)

Eté : Ludwig (Luchino Visconti, C350) /vs/ Certains l'aiment chaud (Billy Wilder, P269-270)

Septembre : Boat people (Ann Hui, C351) /vs/ La ballade de Narayama (Shohei Imamura, P271)

Octobre : Prénom Carmen (Jean-Luc Godard, C352) /vs/ Et vogue le navire (Federico Fellini, P272)

Novembre : A nos amours (Maurice Pialat, C353) /vs/ A la poursuite de l'étoile (Ermanno Olmi, P273)

Décembre : Les anges du boulevard (Yuan Mu Zhi, C354) /vs/ La ville des pirates (Raoul Ruiz, P274)

 

cdc348.jpgPOS272.JPGQuitte à choisir : Dans ce climat de concorde critique, doit-on marquer une préférence ? J'aurai tendance à mettre en rapport les estimables Boat people et Tootsie, les stimulants Pantins et Narayama, les beaux Bresson et Olmi. Et Bergman, Godard, Antonioni, Skolimowski, Ruiz, Pialat, Fellini, Marker... Du beau monde des deux côtés, la plupart du temps pour des titres majeurs. Allez, pour 1983 : Match nul.

 

A suivre...

Sources : Calindex & Cahiers du Cinéma

Publié dans Revue | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cahiers du cinéma, positif | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Bonsoir Ed, que de chefs d'oeuvre en une année: Fanny et Alexandre, La valse des Pantins (film méconnu de Scorsese (et c'est bien dommage). E la nave va (mon film préféré de Fellini). L'argent de Bresson (j'avais découvert le réalisateur avec ce film (qui fut son dernier). Travail au noir avec Jeremy Irons est le genre de film que tout cinéphile devrait avoir vu. Bonne soirée.

Écrit par : dasola | 17.03.2010

1983, ça ne nous rajeunit pas !

Janvier : Nul parce que je n'ai pas vu le Skolimovski (malheureusement!)
Février : Nul parce que je n'ai pas vu "L'enfant secret" (bons choix des deux côtés)
Mars : Nul (mon cœur balance plus naturellement du côté du Ruiz mais je ne l'ai pas vu !)
Avril : C- (Je n'ai pas vu le film mis en valeur par "Positif" mais je doute qu'il puisse rivaliser avec Bergman)
Mai : P- (J'aime énormément le Scorsese mais, encore une fois, "Fanny et Alexandre" est l'un de mes Bergman favoris)
Juin : Nul (pas vu le Lewis et ça n'est pas mon Bresson préféré)
Eté : P- Je préfère Wilder à Visconti : c'est plus digeste
Septembre : P- Imamura est supérieur à Ann Hui
Octobre : C- Un grand Godard contre un Fellini estimable
Novembre : C- Pas vu le Olmi mais j'aime énormément ce Pialat
Décembre : match nul (vu aucun des deux)

Tu as raison : match nul 3 partout !

Écrit par : Dr Orlof | 06.04.2011

6 titres répartis sur 6 mois différents me sont inconnus. Je ne peux donc pas donner de résultat fiable, en terme de confrontations directes...

Écrit par : Edouard | 07.04.2011

Les commentaires sont fermés.