Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07.09.2009

Cahiers du Cinéma vs Positif (1972)

Suite du flashback.

 

cahiers236.jpgpositif136.JPG1972 : Aux Cahiers, le cinéma passe plus que jamais par le prisme de la politique. En mars, Le détachement féminin rouge en couverture annonce un dossier sur la Révolution culturelle chinoise préparé par Joris Ivens et Marceline Loridan. Sur cinq numéros, le seul film contemporain vraiment étudié est celui de Godard et Gorin, Tout va bien. En cours d'année, la couverture perd sa photographie (je signale alors entre parenthèses les principaux thèmes abordés dans chaque numéro). Notons qu'à cette époque arrive aux Cahiers Serge Toubiana.
Dans Positif, ce sont notamment les noms de Michael Henry et Christian Viviani qui apparaissent. Tavernier revient sur Henry Hathaway et Ciment rencontre Kubrick. La revue entame une longue histoire avec Robert Altman, poursuit celle avec John Huston (Fat City), soutient Alain Tanner et Jerzy Skolimowski et consacre ses dossiers à Dino Risi, Nagisa Oshima et Charles Walters.


Janvier : ---/vs/ Brewster McCloud (Robert Altman, Positif n°134)

Février : ---/vs/ La salamandre (Alain Tanner, P135)

Mars : Le détachement féminin rouge (Cahiers du Cinéma, n°236-237) /vs/ Orange mécanique (Stanley Kubrick, P136, )

Avril : ---/vs/ Au nom du père (Marco Bellocchio, P137)

Mai : Tout va bien (Jean-Luc Godard et Jean-Pierre Gorin, C238-239) /vs/ Les visiteurs (Elia Kazan, P138, )

Juin : ---/vs/ Liza (Marco Ferreri, P139)

Eté : El Fath (Groupe Dziga Vertov, C240) /vs/ Roma (Federico Fellini, P140) + Index (P141)

Septembre : Cahiers du Cinéma n°241 (Intolérance, Leçons d'histoire) /vs/ Une poule, un train et quelques monstres (Dino Risi, P142)

Octobre : ---/vs/ La cérémonie (Nagisa Oshima, P143)

Novembre : Cahiers du Cinéma n°242-243 (projet de plate-forme, contre le révisionnisme culturel) /vs/ Parade de printemps (Charles Walters, P144-145)

Décembre : ---/vs/---

 

cahiers241.jpgpositif139.JPGQuitte à choisir : La quantité ne joue déjà pas en faveur des Cahiers mais à cela s'ajoute ce qui ressemble à un sans-faute de Positif. Le Kubrick et le Fellini sont indiscutables et ces Kazan, Ferreri et Altman-là sont parmi les plus stimulants de leurs auteurs. Les autres titres, que je ne connais pas, semblent aussi importants (Tanner, Bellocchio, Oshima) ou, pour le moins, attirants (Risi, Walters). Allez, pour 1972 : Avantage Positif.

 

A suivre...

Sources : Calindex & Cahiers du Cinéma

Publié dans Revue | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : cahiers du cinéma, positif | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Pour faire simple, on peut aussi dire qu'il y a un moment où "il faut sortir de la cinéphilie"...

[en fait, c'est pas une obligation, hein :-]

Écrit par : Père Delauche | 08.09.2009

Le numéro de novembre de Positif, c'est le plus vieux que je possède. Il y a quelques lignes assez drôles sur les Cahiers qu'il faudra que je te recopie. Sacrés Cahiers, "Le détachement féminin rouge", c'est quelque chose en son genre, même si ça ne vaut pas "Carmeng"...

Écrit par : Vincent | 11.09.2009

Merci Vincent mais c'est inutile de me les recopier, je les ai sous la main. Enfin, même si, pour l'instant, je ne vois pas précisément desquelles tu parles... Je vérifierai ce soir pour en faire profiter les autres...
Sinon, jamais vu "Le détachement..." mais "Carmeng", qu'est-ce ?

Écrit par : Ed | 11.09.2009

En feuilletant ce n°144-145, finalement pas retrouvé ces lignes dont tu parles, Vincent... Elles sont peut-être ailleurs (même si, en fait, Positif s'est plutôt retenu de taper sur les Cahiers pendant cette période "difficile" pour eux).

Écrit par : Ed | 11.09.2009

Je suis décidément très fatigué. Le numéro, c'est le 134 et la citation : "Le prix du GRAND VIRAGE ROUGE (dans un lot d'habits neufs, une vareuse en patchwork réversible) aux C du C sans cesse en retard d'un tour sur Cinethique, pour leur largage du PCF "tel que" et leur nouvelle ligne maoïste...". C'est d'un article intitulé "Prix non sollicités pour 1971", assez amusant même si certaines choses semblent aujourd'hui obscures.
"Carmeng", c'est le ballet parodique imaginé par Jean Yanne dans "Les chinois à Paris". On le trouve sur Youtube si tu veux voir la chose.

Écrit par : Vincent | 13.09.2009

Thanks for this wonderful, flashback. I have loved both the magazines a lot.

Écrit par : Kabir | 20.09.2009

Thank you for visiting, Kabir.

Écrit par : Ed | 21.09.2009

Nous sommes encore d'accord, avantage "Positif" (because Ferreri, Kubrick, Bellocchio, Tanner, Oshima, Fellini)

Écrit par : Dr Orlof | 09.04.2011

Les commentaires sont fermés.