Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04.10.2010

Cahiers du Cinéma vs Positif (1988)

 Suite du flashback.

 

cahiers405.jpgPOS326.jpg1988 : Cinq couvertures en commun (Erice, Kaufman, Polanski, Eastwood, Scorsese) et six autres qui auraient pu l'être (Huston, Depardon, Varda, Brisseau, Kieslowski, Angelopoulos) : ce ne sont pas vraiment les différences entre les deux revues que l'on retiendra de cette année-là (d'autant moins qu'elle résident dans des prises de position bien connues, autour de Godard, Truffaut, Sautet ou Demy). Les sommaires s'accordent également sur bien des sujets : le cinéma soviétique "libéré" (dont celui de Kira Muratova), le cinéma du réel (en plus de Varda, Depardon, et Ophuls pour son Hôtel Terminus, Positif rencontre Les Blank et Juris Podnieks et les Cahiers Frederick Wiseman), les muets de Dreyer et Lang, Chen Kaige, Chris Menges (Un monde à part), Robert Zemeckis (Qui veut la peau de Roger Rabbit) et même Rossellini !
Pour les Cahiers, il faut ajouter les noms de André Téchiné (Les innocents), Marco Ferreri (Y'a bon les Blancs), Luigi Comencini (La Bohème), Stephen Frears et Hanif Kureishi (Sammy et Rosie s'envoient en l'air), Paul Vecchiali (Encore, once more), Monte Hellman (Iguana)... La vidéo et la télévision attirent toujours l'attention de la revue, à travers le travail de Zbigniew Rybczinski et la chaîne TV "la Sept". Un numéro spécial "Acteurs" permet entre autres choses de retrouver des entretiens avec Sandrine Bonnaire, Christine Boisson, Fabrice Luchini et Zouc.
Du côté de Positif, on s'attache aux nouveaux cinémas britanniques, espagnols (premier entretien avec Pedro Almodovar sur La loi du désir et Matador), cubains, italiens (Carlo Mazzacurati, Daniele Luchetti, Fiorella Infascelli) et français (sont notamment rencontrés Catherine Breillat, Jean-Claude Brisseau, Claire Denis, Jeanne Labrune). Un double dossier est consacré aux cinéastes et techniciens étrangers dans le cinéma français et des entretiens avec Erland Josephson, Sven Nykvist, Juliette Binoche et Hou Hsiao-hsien sont publiés. L'attention se porte également sur Tarkovski, Bergman, Michel Deville (La lectrice), Robert Altman (Tanner'88), François Dupeyron (Drôle d'endroit pour une rencontre), Bille August (Pelle le conquérant), Lars Von Trier (Epidemic) et Peter Greenaway (Drowning by numbers)

 

Janvier : Soigne ta droite (Jean-Luc Godard, Cahiers du Cinéma n°403) /vs/ Gens de Dublin (John Huston, Positif n°323)

Février : Le Sud (Victor Erice), Une femme honnête (Huang Jianzhong), La passion de Jeanne d'Arc (Carl Th. Dreyer) et photo de Raymond Depardon (C404) /vs/ Le Sud (Victor Erice, P324)

Mars : L'insoutenable légèreté de l'être (Philip Kaufman, C405) /vs/ Jane B. par Agnès V. (Agnès Varda, P325)

Avril : Frantic (Roman Polanski, C406) /vs/ L'insoutenable légèreté de l'être (Philip Kaufman, P326)

Mai : Spécial Acteurs (Sandrine Bonnaire, C407-408) /vs/ Frantic (Roman Polanski, P327)

Juin : Bird (Clint Eastwood, C409) /vs/ De bruit et de fureur (Jean-Claude Brisseau, P328)

Eté : François Truffaut (C410) /vs/ Bird (Clint Eastwood, P329-330)

Septembre : Une affaire de femmes (Claude Chabrol, C411) /vs/ Quelques jours avec moi (Claude Sautet, P331)

Octobre : La dernière tentation du Christ (Martin Scorsese, C412) /vs/ La dernière tentation du Christ (Martin Scorsese, P332)

Novembre : Tu ne tueras point (Krzysztof Kieslowski, C413) /vs/ Paysage dans le brouillard (Théo Angelopoulos, P333)

Décembre : Trois places pour le 26 (Jacques Demy, C414) /vs/ Le Sud (Fernando E. Solanas, P334)

 

cahiers413.jpgPOS328.jpgQuitte à choisir : Cherchons donc parmi les différences... Je ne connais pas ce Godard, ni ce Varda, ni le Demy mais le film de Solanas m'a laissé un excellent souvenir, le Huston est magnifique, ce Sautet-là est à mon sens meilleur que le Chabrol de l'année, le choix de Brisseau est culotté et Paysage dans le brouillard est peut-être le plus beau des Angelopoulos et ne dépareille pas à côté du chef d'œuvre de Kieslowski. Allez, pour 1988 : Avantage Positif.

 

A suivre...

Sources : Calindex & Cahiers du Cinéma

Publié dans Revue | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : cahiers du cinéma, positif | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Ah voila une serie d'articles passionnants, excellente idee. J'avais naguere fait un memoire sur la critique ou je consacrais quelques pages a cette guerre de tranchees les opposant, aujourdhui tout est plus calme et les rapports se sont je trouve inverses.

Écrit par : falisse cyrille | 08.10.2010

Merci Cyrille.

Il n'y a aucune trace "en ligne" de votre mémoire, par hasard ?

En tout cas, si vous êtes intéressé et si vous avez le temps, vous pouvez parcourir ces textes-là :

http://nightswimming.hautetfort.com/archive/2009/06/09/les-cahiers-positif-s.html

http://nightswimming.hautetfort.com/archive/2010/08/08/les-cahiers-positif-s-2-1.html

Comme le second a provoqué un débat houleux avec mon "co-rédacteur", je serai curieux de connaître votre point de vue.

Écrit par : Ed | 08.10.2010

Merci beaucoup pour l'ajout de ces deux liens, je vais les lire avec interet.
En ce qui concerne ma these elle date de 2002 et c'est vrai qu'a cette epoque je n'avais pas envisage de la numeriser mais je devrais y songer afin de la rendre accessible.

Écrit par : Cyrille Falisse | 21.10.2010

Bonne lecture, donc (et faites-moi signe si vous décidez à rendre votre travail accessible).

Écrit par : Ed | 22.10.2010

Continuons un peu :)

Janvier : C- Pas mon Godard préféré mais je n'avais pas aimé le Huston (mais je n'ai pas vu les deux depuis très, très longtemps)

Février : Nul- Pas vu "Le sud", ni le film chinois (Dreyer, ok, mais je n'en tiens pas compte)

Mars : P- (pas un souvenir inoubliable de l'adaptation de Kundera)

Avril : Match nul (idem, mais je n'adore pas non plus le Polanski)

Mai : Match nul

Juin : P- Un très, très grand Brisseau

Ete : C- Truffaut, c'est quand même mieux que Clint

Septembre : C- Chabrol > Sautet : vérité mathématiques qui n'est plus à démontrer ;)

Octobre : Match nul à tous les sens du terme (quel mauvais Scorsese!)

Novembre : Match nul (deux films que j'aime beaucoup de deux cinéastes que j'aime modérément)

Décembre : C- Pas vu "Le sud" mais qui peut prétendre battre Demy?

Avantage Cahiers pour 1988 (4-2)

Écrit par : Dr Orlof | 06.04.2011

Deux désaccords majeurs, qui font pencher la balance d'un côté ou de l'autre : sur Gens de Dublin et sur le Sautet (bien meilleur à mon sens que le poussiéreux Une affaire de femmes).
Pour moi :
P/N/C/P/N/N/N/P/N/N/N = 3 buts à 1 pour Positif

Écrit par : Edouard | 06.04.2011

Les commentaires sont fermés.