Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.12.2009

Cahiers du Cinéma vs Positif (1979)

Suite du flashback.

 

cdc302.jpgPOS217.JPG1979 : Le numéro de l'été 79 des Cahiers du Cinéma est souvent désigné comme un point de rupture dans l'histoire de la revue. Le retour spectaculaire du cinéma américain (Apocalypse now en couverture et Coppola en entretien) marque pour les uns un nouveau départ salutaire après des années d'égarement intellectuel et pour les autres une capitulation devant la culture cinématographique de masse. Le début de l'année est placé sous le sceau du burlesque et de Toto et une table ronde est organisée à propos de L'homme de marbre de Wajda. Outre Godard, à qui l'on a confié la mise en œuvre du n°300, on croise, à la faveur d'entretiens, Jean-Claude Guiguet, Luc Moullet, Frederic Wiseman, Maurice Pialat, Roman Polanski, Raymond Depardon ou Jean Eustache. La signature de Charles Tesson apparaît et en mars, Serge Daney passe rédacteur en chef.
Dans Positif, Yann Tobin écrit sur John M. Stahl. Le cinéma américain est au centre de plusieurs livraisons : sur deux numéros sont proposés des textes sur Apocalypse now, Michael Cimino et Woody Allen sont rencontrés à l'occasion de Voyage au bout de l'enfer et de Manhattan, le dialogue se poursuit avec Robert Altman et Jerry Schatzberg et les avis sont partagés sur Alien de Ridley Scott. La revue n'en oublie pas pour autant les autres cinématographies (dossier Hongrie et Japon, retour sur l'œuvre de Satyajit Ray, présentation de Krzysztof Zanussi) et défend toujours Rosi, Herzog, Oshima, Bertolucci ou Saura. Le cinéma français, lui, est présent à travers Alain Corneau (Série noire) et Jacques Doillon (La drôlesse). Enfin, comme dans les Cahiers, la redécouverte d'Ozu continue.

Janvier : Le goût du saké (Yasujiro Ozu, Cahiers du Cinéma n°296) /vs/ Le cri du sorcier (Jerzy Skolimowski, Positif n°214)

Février : Pompieri dei vigiu (Mario Mattoli, C297) /vs/ Le Christ s'est arrêté à Eboli (Francesco Rosi, P215)

Mars : Jean Renoir (C298) /vs/ Quintet (Robert Altman, P216)

Avril : Nam June Paik (C299) /vs/ Voyage au bout de l'enfer (Michael Cimino, P217)

Mai : N°300 (par Jean-Luc Godard, C300) /vs/ Allegro barbaro (Miklos Jancso, P218)

Juin : Amour de perdition (Manoel de Oliveira, C301) /vs/ La complainte du sentier (Satyajit Ray, P219)

Eté : Apocalypse now (Francis Ford Coppola, C302) /vs/ Péché mortel (John M. Stahl, P220-221)

Septembre : Playtime (Jacques Tati, C303) /vs/ Apocalypse now (Francis Ford Coppola, P222)

Octobre : Loulou (Maurice Pialat, C304) /vs/ Don Giovanni (Joseph Losey, P223)

Novembre : De la nuée à la résistance (Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, C305) /vs/ La luna (Bernardo Bertolucci, P224)

Décembre : 50,81% (Raymond Depardon, C306) /vs/ Le château de l'araignée (Akira Kurosawa, P225)

 

cdc303.jpgPOS219.JPGQuitte à choisir : La pertinence des retours vers le passé n'est guère contestable, d'un côté comme de l'autre (Ozu, Renoir, Tati, Ray, Stahl, Kurosawa). Pour ce qui est de l'actualité, autour du point central Coppola, on se satisfait à égalité des choix de Godard et Pialat et de Rosi et Cimino. Don Giovanni et La luna, bien qu'intéressants, ne m'avaient pas bouleversé mais il reste des propositions intrigantes de part et d'autre (Oliveira, Straub, Depardon, Skolimowski, Altman, Jancso). Equilibre parfait. Allez, pour 1979 : Match nul.

 

A suivre...

Sources : Calindex & Cahiers du Cinéma

Publié dans Revue | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : cahiers du cinéma, positif | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Année faste, en tous cas ! (Par ailleurs, je serais curieux de savoir ce qui s'est dit à l'époque sur le 50,81% de Depardon, car je croyais que personne ou presque n'avait vu ce film avant sa (res)sortie en 2002).

Écrit par : Joachim | 20.12.2009

Oui, d'ailleurs j'ai été surpris moi aussi de le retrouver en une des Cahiers. Si l'on se fie au sommaire, il y aurait un article et un entretien avec Depardon.
Et je n'ai toujours pas vu le film...

Écrit par : Ed | 21.12.2009

Janvier : C- Ozu même si j'aimerais revoir le Skolimovski
Février : N- pas vu contre pas vu
Mars : C- Renoir face à Altman, il n'y a pas photo
Avril : P- Même si la proposition Nam June Paik est intéressante
Mai : C- JLG, of course
Juin : N- (pas vu Amour de perdition)
Eté : N- (je n'ai pas vu le Stahl)
Septembre : C- Malgré mon goût pour "Apocalypse now", il ne peut pas rivaliser avec "Playtime"
Octobre : C- Pialat plutôt que Losey
Novembre : N- Pas mon Straub préféré et je n'ai pas revu la Luna depuis une éternité
Décembre : P- Même si j'aime beaucoup le Depardon

5-2 pour les "Cahiers"

Écrit par : Dr Orlof | 07.04.2011

Trop de trous de part et d'autre pour pouvoir confronter sereinement (et comment s'en sortir avec le carré formé par les numéros d'été et de septembre ?). Il y a au moins quatre films que j'aimerai beaucoup découvrir : le Skolimowski, le Oliveira, le Jancso et le Depardon.

Écrit par : Edouard | 08.04.2011

Les commentaires sont fermés.