Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13.12.2009

Les meilleurs films de l'année... 1984

Nous sommes à peine à la mi-décembre et les listes des meilleurs films de l'année commencent déjà à apparaître sur la blogosphère, se doublant cette fois-ci de celles des meilleurs films de la décennie. Télérama, de son côté, campe sur son absurde position lorsqu'il s'agit de poser la question du bilan annuel à ses lecteurs : désireux de publier les résultats au moment des fêtes, l'hebdomadaire, coincé par les délais de bouclage, impose de choisir seulement parmi les titres sortis avant le mois de décembre (voire plus avant, certains spectateurs n'ayant pas encore eu le temps ou la possibilité de voir par chez eux les films d'octobre ou de novembre). Plus gênant encore, s'il vous vient à l'esprit d'économiser un timbre et de voter sur leur site internet, vous tomber sur une liste d'une centaine de titres mais "fermée" (ce qui me ferait personnellement écarter l'un de mes quatre ou cinq favoris). Bref, si vous désirez prendre connaissance prochainement de la liste finale des lecteurs de Télérama, que ce soit pour vous informer ou pour en rire, il faut que vous sachiez qu'elle est complètement biaisée.

Pour ne pas me départir de ma rigueur habituelle (et ayant encore deux ou trois films prometteurs à découvrir d'ici le 31), je ne publierai mes deux "tops", l'annuel et le décennal, que dans les derniers jours de décembre, voire les premiers de janvier (notez que, pour les œuvres de la décennie, vous pouvez envoyer votre liste, avant le 25 de ce mois, à la revue Positif qui établira un bilan dans l'un de ses prochains numéros).

**********

Histoire de patienter, je vous propose une liste qui a beaucoup moins de chances d'être amendée dans les jours qui viennent. M'appuyant sur ma chronique mensuelle "C'était mieux avant..." et comme je l'avais déjà fait l'an dernier à la même époque pour les films de 1983, j'énonce ci-dessous...

...mes dix films préférés de 1984 :

meurtredansunjardin.jpg

1- Meurtre dans un jardin anglais (Peter Greenaway)

2- Il était une fois en Amérique (Sergio Leone)

3- Paris,Texas (Wim Wenders)

4- Et vogue le navire (Federico Fellini)

5- Amadeus (Milos Forman)

6- L'étoffe des héros (Philip Kaufman)

7- L'amour à mort (Alain Resnais)

8- Les nuits de la pleine lune (Eric Rohmer)

9- S.O.B. (Blake Edwards)

10- Rusty James (Francis Ford Coppola)

rustyjames.jpg

J'invite bien évidemment chacun de mes lecteurs à dresser sa liste personnelle et à la déposer en commentaires de cette note ou sur son blog éventuel. Pour éviter les recherches trop fastidieuses, je vous rappelle les principales sorties de cette cuvée 84 (pour l'exhaustivité, je vous renvoie, sous le nom de chaque mois, à la note correspondante) :

Janvier : Retenez-moi ou je fais un malheur, La nuit des juges, Rue Barbare, Ronde de nuit, Canicule, Le Choix des seigneurs, L'éducation de Rita, 2019 après la chute de New York, Le bon plaisir, La foire des ténèbres, Le jour d'après, Christine, Prénom Carmen, Et vogue le navire.

Février : Rusty James, Meurtre dans un jardin anglais, A mort l'arbitre !, La ville des pirates, S.O.B., Brainstorm, La quatrième dimension, Krull, L'ascenseur, Un amour de Swann, Star 80, Gorky Park, La femme flambée, To be or not to be, Tricheurs, Le garde du corps, Gwendoline, Mesrine.

Mars : Risky business, Les copains d'abord, Daniel, Le crime de Cuenca, Femmes de personne, Sans témoin, Les Morfalous, Le Temps suspendu, Permanent vacation, Local hero, Carmen, Dead zone, Scarface, Polar.

Avril : L'étoffe des héros, L'addition, Les fauves, Osterman Weekend, Retour vers l'enfer, Un dimanche à la campagne, Streamers, Biquefarre, L'habilleur, L'affrontement, Le temps de la revanche, Guerres froides, L'ange, Un homme parmi les loups, Cent jours à Palerme, Vent de sable, La diagonale du fou, Les voleurs de la nuit, Tendres passions, Yentl, Viva la vie !.

Mai : Footloose, Il était une fois en Amérique, Contre toute attente, Videodrome, Notre histoire, La femme publique, La pirate, La forteresse noire, Céleste, Le succès à tous prix, Le sang des autres, Fort Saganne, L'homme aux fleurs.

Juin : Under fire, Mississippi blues, Pinot simple flic, La clé, Mes chers amis N°2, Quartetto Basileus, Reckless, Looker, Le mystère Silkwood, Les moissons du printemps, Paris vu par... 20 ans après, Bonjour les vacances, Le Bounty.

Juillet-Août : A la poursuite du diamant vert, Xtro, Les années déclic, L'homme à femmes, New York, deux heures du matin, Frankenstein 90, La smala, Bon Roi Dagobert, Le retour de l'inspecteur Harry, Les nuits de la pleine lune.

SeptembreParis, Texas, L'amour à mort, Au-dessous du volcan, Le futur est femme, Hotel New Hampshire, Top secret !, Indiana Jones et le temple maudit, Les Ripoux, Le meilleur, Le moment de vérité, Besoin d'amour, La fille en rouge, C'est la faute à Rio, Le Tartuffe, Journal intime, Jazz band, La garce.

Octobre : Joyeuses Pâques, Le jumeau, La tête dans le sac, Marche à l'ombre, The hit, Rive droite, rive gauche, Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes, Splash, Supergirl, Les nuages américains, Cinématon, Le montreur d'ours, Broadway Danny Rose, Amadeus, Maria's lovers, Les yeux la bouche, Baara, L'amour par terre, Amerika/Rapports de classe, Liberté, la nuit.

Novembre : L'année des méduses, Les rues de feu, L'histoire sans fin, La vengeance du serpent à plumes, L'arbalète, Quilombo, Reuben, Reuben, ou la vie d'artiste, Cal, 1984, Boy meets girl.

Décembre : Gremlins, S.O.S. Fantômes, Paroles et musique, La septième cible, Réveillon chez Bob, Le matelot 512, Le pays où rêvent les fourmis vertes, Bayan Ko.

Publié dans Flashback | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Ces histoires de top, c'est terrible. J'ai d'autant plus de scrupules que je suis loin d'avoir tout vu.
Sur 84, je ne me souviens pas d'avoir échangé sur "The right stuff" qui est l'un de mes films favoris, non seulement de 84 mais de toutes les années 80 et au-delà puisqu'il est dans ma sélection beyond the canon. Bref, dès que je récupère mes carnets, je participe volontiers, sachant que je suis d'accord aussi avec "Amadeus" qui vieillit bien et bien sûr pour le Leone. Cela ne surprendra pas que j'y ajoute le Spielberg, sans doute Huston, DePalma et Dante.

Écrit par : Vincent | 13.12.2009

Bonjour Ed, quand je vois ta liste de tes préférés, je me revois les voir au ciné à l'époque à part S.O.B de Blake Edwards et l'Etoffe des héros (pas vus)
Et la nave va: chef d'oeuvre (c'est presque mon préféré de Fellini)
Meurtre dans un jardin anglais: le premier Greenaway sorti en France et on en a beaucoup parlé: génial
Il était une fois en Amérique: le chef d'oeuvre de S. Leone. Rien d'autre à dire.
Les nuits de la pleine lune : avec la trop tôt disparue Pascale Ogier: un bon Rohmer.
Amadeus: pour Mozart, je l'ai vu deux fois et les deux fois, j'ai trouvé des longueurs.
Paris-Texas: Palme d'Or: mouais, sans plus.
Rusty James: qu'est ce que l'on en a parlé de ce film avec Matt Dillon et Mickey Rourke, il faudrait que je le revois, pas de souvenirs.
Et l'amour à mort: oui sans plus.

Bonne journée, Ed.

Écrit par : dasola | 15.12.2009

J'ai vu 4 films de votre top 1984. Des non vus, j'aimerai surtout voir Rusty James.
Je poste ce petit commentaire surtout pour vous remercier du lien vers notre blog (je remercie Vincent d'Inisfree également qui fut le tout premier). C'est sympa et encourageant. A bientôt.
nolan

Écrit par : nolan | 15.12.2009

Vincent : De mon côté, je compte une bonne quarantaine de titres connus mais, pour une bonne part, mes souvenirs restent flous. Mes révisions les plus récentes concernent le Rohmer, le Coppola, le Leone... Amadeus, je l'ai revu il y a quelques années et je l'avais trouvé, moi aussi, toujours aussi vigoureux. J'attends ton top personnel qui devrait me faire voir le 3e Indiana Jones d'un autre œil...

Dasola : Tu devrais vraiment essayer de voir L'étoffe des héros, je pense que tu apprécierais... Je me rappelle avoir lu tes réserves sur Paris, Texas en commentaire ici-même. A part celui-ci, je vois que nous avons les mêmes favoris. C'était une assez belle année...

Nolan : Après (ou avant d') avoir vu Rusty James, vous pourrez plonger dans mes archives, j'ai parlé de ma révision assez récemment. Et les 4 films que vous connaissez ?
Pour le lien, votre blog est bien intéressant et je regrette de ne pas avoir plus de temps pour tout lire. Au moins, mes visites se feront plus régulières dorénavant.

Écrit par : Ed | 15.12.2009

J'ai l'habitude de lire après, mais je vais derechef chercher le lien de Rusty James dans vos archives, comme ça ce sera fait.
Les 4 films : Amadeus (excellent), Il était une fois en Amérique (excellent), Paris, Texas (j'ai gardé un bon souvenir de la dernière partie, mais j'ai complètement oublié le reste) et L'étoffe des Héros (vu très jeune mais Ed Harris m'avait saoulé).
Et pour notre blog, nous avons décidé, mon coblogger et moi, de faire une pause de Noël.
Du coup, nous ferons un petit post vendredi avec des liens vers quelques articles. Comme ça vous aurez tout le temps pour vous retaper les tartines de Ran !
A bientôt et merci encore.
nolan.

Écrit par : nolan | 16.12.2009

Vu sûrement un peu moins jeune, L'étoffe des héros, mais il y a longtemps (je ne me rappelle pas si l'on peut considérer Ed Harris comme saoulant là-dedans).
Sinon, profitez bien de votre pause...

Écrit par : Ed | 17.12.2009

Je dirais même que Harris était impeccable dans le rôle, mais c'est peut être son personnage qui donne cet effet. Bon, voici mes dix préférés de 1984 (à peu près dans l'ordre) :

The right stuff (Kaufman)
Indiana Jones and the temple of doom (Spielberg)
Once upon a time in America (Leone)
Scarface (DePalma)
Gremlins (Dante)
Local hero (Forsyth)
E la nave va (Fellini)
Top secret ! (Zucker)
Notre histoire (Blier)
Sudden impact (Eastwood)

J'ai aussi beaucoup aimé le Allen, le dernier Peckinpah, le Greeneway, le Forman mais finalement, j'ai préféré le Zucker que je viens de redécouvrir et qui est quand même un sacré morceau.

Écrit par : Vincent | 18.12.2009

Merci bien pour cette contribution, Vincent.
Je l'ai déjà dit, je n'avais pas du tout apprécié cet Eastwood-là. Peut-être faudrait-il que je revois ça.
En fait, tu me fais surtout regretter de ne pas avoir profité de la rediffusion de Top secret à la télévision en cours d'année.

Écrit par : Ed | 18.12.2009

Je vous fait confiance pour Harris. Mais je préférais le héros ultra-classe interprété par Sam Shepard et puis j'ai vu dans les années 90, Appolo XIII qui m'avait déplu et je retrouvais Ed Harris (mais pas dans la navette) dans un rôle pourri de la conquête des étoiles. Ca a du faire un mélange.

Écrit par : nolan | 18.12.2009

Les commentaires sont fermés.